Accueil

Qu’est-ce que l’énergie ?

L’univers est constitué de matière et d’énergie. Cette dernière est présente absolument partout dans l’univers sous un nombre immense de formes multiples et variées. En effet, les énergies sont partout : chez les animaux, y compris l’être humain, dans la nature (feu, vent, eau, plantes et terre, sous-sol…), et dans l’espace. Elles sont infiniment grandes, comme la plus grosse étoile connue de notre univers, la supergéante rouge UY Scuti, ou infiniment petites, comme celles contenues dans les particules subatomiques que sont les quarks. Les origines de la conceptualisation du terme remontent à l’Antiquité et son étymologie nous apprend qu’il s’agit à l’origine d’un terme grec signifiant « force en action ». Si la physique considère qu’il est possible de conceptualiser toutes ses formes à travers une seule unité, dans la vie de tous les jours, les unités énergétiques peuvent être tout aussi multiples que les formes énergétiques auxquelles elles renvoient : kilowattheure (kwh), litre (l), kilogramme (kg), joule (j)…).

 

Les origines des sources énergétiques peuvent être distinguées en deux grandes catégories : fossiles et renouvelables. Dans la première catégorie, on retrouve toutes les sources d’énergie dites « épuisables » comme le nucléaire (uranium, plutonium…), le charbon, le gaz ou le pétrole. La seconde catégorie contient toutes celles qui sont dites « renouvelables » comme l’éolien, l’hydroélectrique, le solaire, la biomasse, la géothermique ou encore les marées. En réalité, les quatre premiers types reposent tous sur l’apport énergétique du soleil, qu’il soit direct ou indirect, tandis que les deux derniers types ont des origines énergétiques différentes. On peut aussi classer les formes d’énergie comme rayonnante, calorifique, mécanique, électrique ou encore chimique. Afin d’être utilisables, ces sources et ces formes énergétiques doivent nécessairement être conservées à la suite d’un processus de transformation sinon l’humanité ne pourrait les utiliser pour satisfaire ses besoins.

 

On comprend mieux pourquoi sa propriété essentielle est de pouvoir être convertie d’une forme à l’autre au terme d’un processus de transformation. Ainsi, à titre d’exemple, le soleil transforme sa matière grâce au processus de transformation appelé « fusion nucléaire ». Sur terre, en employant les différents combustibles contenant de la matière nucléaire, l’être humain obtient de l’énergie rayonnante grâce à la « fission nucléaire ». Un autre exemple édifiant de l’importance essentielle de sa propriété de transformation peut être trouvé dans les utilisations modernes de l’éolien. En effet, c’est la force motrice du vent, la cinétique, qui est transformée en énergie mécanique par un ensemble de dispositifs aérogénérateurs avant d’être transformée en électricité dans la grande majorité des cas. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

 

Pour de plus amples informations, voir les sites :

http://www.cnrs.fr/

http://www.futura-sciences.com/