Réduire sa consommation d’énergie au bureau

Réduire sa consommation d’énergie au bureau

Nous gaspillons quotidiennement, sans réellement nous en rendre compte, de l’énergie au bureau ou sur notre place de travail. Si nous sommes petit à petit sensibilisés sur la nécessité de réaliser des économies d’énergie à la maison, les bons réflexes en entreprise ne sont pas encore complètement acquis. Passons en revue quelques principes incontournables à appliquer.

 

La consommation d’électricité au travail

 

La consommation d’électricité dans les bureaux français, annuellement, est de l’ordre de cinquante-cinq térawatt-heure, ce qui représente la quantité produite, chaque année, par la plus grande centrale nucléaire de France (Gravelines). Il s’agit également de la quantité annuelle consommée par un pays comme la Suisse, qui compte tout de même plus de huit millions d’habitants.

Les premiers gestes, pour réaliser des économies dans ce domaine, sont simples et parfaitement connus. Or, ils sont très souvent sous-estimés et par conséquent très peu appliqués. Il s’agit d’éteindre la lumière dans les pièces où personne ne se trouve. Opter ensuite pour des ampoules nouvelle génération (LED) qui consomment quatre à cinq fois moins que les anciennes. Profiter de la lumière du jour est également une habitude qu’il faut recouvrer. Un autre poste très gourmand en matière d’électricité est le chauffage. Inutile de surchauffer les pièces où l’on travaille. Économiser un degré, c’est réduire la facture énergétique de six pour cent. Le même réflexe doit être adopté en été avec la climatisation, qui idéalement, ne doit être utilisée qu’avec parcimonie et uniquement en cas de grosses chaleurs. On pourra également penser, au travail, à régler la luminosité de son écran et à éteindre complètement son ordinateur lors de séances ou de réunions. Enfin, il peut être intéressant de penser à installer des horloges de programmation possédant la faculté de couper l’électricité lorsque le personnel n’est pas là, que cela soit pendant la nuit ou le week-end.

 

Économiser de l’énergie en utilisant judicieusement internet

 

Peu de gens savent que l’utilisation d’internet est extrêmement énergivore. À titre d’exemple, l’emploi d’internet dans le monde émet autant de gaz à effet de serre que l’aviation civile. Il faudrait quarante centrales nucléaires pour produire l’équivalent de cette consommation. Il existe de très nombreux gestes économiques comme par exemple limiter les recherches Google. Beaucoup de personnes ont encore le mauvais réflexe de taper le nom d’un site, qu’ils consultent souvent, dans un moteur de recherche plutôt que de l’enregistrer dans la barre d’adresse. Supprimer l’attitude qui consiste à envoyer des pièces lourdes, souvent inutiles, par e-mail est également une façon, assez étonnante, d’économiser de l’énergie au travail. On pourra obtenir des compléments d’information en visitant l’excellente référence qui suit : Your text to link….

 

Une simple question d’habitude

 

Acquérir les bons gestes ou réflexes afin de réduire sa consommation d’énergie au bureau n’est finalement pas si difficile. Comme souvent, il ne s’agit que de quelques bonnes habitudes à prendre, tout en sachant s’y résoudre quotidiennement et sur le long terme. Ces actions auront un impact direct sur notre environnement et plus généralement sur la sauvegarde de notre planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *